• eglisesarments

Sur les pas d'Esdras... 2 Thessaloniciens (2/6)

Passage du jour

2 Thessaloniciens 1.3-12

Rappel du plan du livre

1. Espérer le retour de Christ (1.1 – 2.17) a. Salutations de Paul (1.1-2) b. Encouragements au sein de la persécution (1.3 -12) c. Evénements précédents le retour de Christ (2.1-12) d. Appel aux croyants à tenir ferme (2.13-17) 2. Vivre à la lumière du retour de Christ (3.1–18) a. Paul demande aux chrétiens de prier (3.1-5) b. Appel à bien se comporter (3.6-15) c. Salutations finales de Paul (3.16-18)

Commentaires sur ce passage

1.3 : quel que soit le sujet de ses lettres, Paul commence par des affirmations positives. Il souligne ce qu'il aime le plus chez ses lecteurs et leur dit la joie qu'il éprouve à cause de leur foi. Nous aussi, cherchons à encourager et à édifier d'autres chrétiens.


1.4-6 : Paul avait été persécuté lors de sa première visite à Thessalonique (Actes 17.5-9). Ceux qui avaient répondu à son message et qui étaient devenu chrétiens étaient, eux aussi, persécutés, aussi bien par les Juifs que par les non-Juifs. Dans sa première lettre aux Thessaloniciens, Paul a dit que le retour de Christ apporterait la délivrance de la persécution et le jugement sur les persécuteurs,. Mais ces propos ont conduit les croyants à s'attendre à un retour imminent de Christ pour les secourir et les venger. C'est pourquoi Paul souligne ici que la souffrance des croyants doit les conduire à la persévérance et à la foi, dans l'attente du royaume de Dieu.

1.4 : la persévérance et la fidélité permettent de survivre à la persécution et aux épreuves. Lorsque des difficultés nous accablent, ayons confiance que Dieu utilise nos épreuves pour notre bien et pour sa gloire. Souvenons-nous qu'il est juste et qu'il ne nous oublie pas, et nous trouverons la patience et la fermeté nécessaires. En son temps, il mettra fin à nos souffrances et punira ceux qui nous persécutent. Avez-vous confiance que Dieu agira en son temps ?


1.5-7 : les croyants qui souffrent peuvent trouver du réconfort dans deux pensées :

  1. nos souffrances nous affermissent et nous préparent pour le royaume de Dieu.

  2. tout le monde se tiendra un jour devant le trône de Dieu. A ce moment-là, les torts seront redressés, Dieu prononcera son jugement et le mal prendra fin.


1.5 : en vivant pour Christ, nous rencontrerons certainement de l'opposition, car le peuple de Dieu vit dans un monde pervers. Certains disent que les problèmes sont la conséquence d'un péché ou d'un manque de foi, mais Paul enseigne qu'ils peuvent faire partie du plan de Dieu pour les croyants. Ainsi, nos épreuves nous conduisent à chercher le secours en haut et à regarder vers l'avenir, au lieu de regarder à nous (Marc 13.35-36, Philippiens 3.13-14) ; elles contribuent à édifier notre caractère (Romains 5.3-4), et elles nous permettent de réconforter d'autres personnes éprouvées (2 Corinthiens 1.3-5). Vos difficultés sont peut-être la preuve que vous prenez position pour Christ.

1.7-9 : la "ruine éternelle" fait allusion à l'étang de feu (Apocalypse 20.14), lieu de séparation éternelle d'avec Dieu. Ceux qui seront séparés de Dieu pour l'éternité n'auront plus aucun espoir de salut.


1.11-12 : notre vocation, en tant que chrétiens, est de devenir semblables à Christ (Romains 8.29). C'est un processus qui dure toute la vie et qui s'achèvera seulement lorsque nous verrons Christ face à face (1 Jean 3.2). Etre "dignes" de notre appel signifie désirer accomplir ce qui est juste et bien, comme Christ le ferait. Nous ne sommes pas encore parvenus à la perfection, mais nous avançons sur cette voie, car Dieu travaille en nous.

© 2016 les sarments